Global  |   |Suivez-nous sur:FacebookTwitter
  • ZTE annonce une augmentation de 132 % de ses bénéfices nets sur 9 mois
  • 05-11-2013
  •   

    ZTE annonce une augmentation de 132 % de ses bénéfices nets 

    sur 9 mois

    ZTE publie des bénéfices trimestriels pour la période de juillet à septembre 2013, portés notamment par un renforcement de ses activités auprès des entreprises et organisations gouvernementales à l’international.

    Paris, France, le 24 octobre 2013 -  ZTE Corporation (« ZTE ») (code titre action H : 0763.HK / code titre action A : 000063.SZ), fournisseur mondial coté en Bourse d'équipements de télécommunications, de solutions réseau et de terminaux mobiles, a rapporté des bénéfices nets à neuf mois en hausse de 132 % par rapport à l'année précédente, suite à d’importants efforts visant à améliorer sa trésorerie et à accroître sa rentabilité.

    Les bénéfices nets attribuables aux actionnaires s'élèvent à 552 millions de yuans pour la période de janvier à septembre 2013, avec un bénéfice de base par action de 0,16 yuan, conformément aux précédentes prévisions de l'entreprise. Les recettes ont reculé de 10 %, pour atteindre 54,66 milliards de yuans. ZTE a publié des bénéfices trimestriels après éléments exceptionnels pour la période de juillet à septembre, mettant un terme à une série négative débutée au deuxième trimestre 2012. ZTE prévoit de publier des bénéfices nets pour l’exercice 2013, après une perte en 2012.

    ZTE a exercé un contrôle strict sur ses frais de vente, frais généraux et frais administratifs, améliorant ainsi considérablement sa trésorerie au troisième trimestre. Le flux de trésorerie d'exploitation positif rapporté au troisième trimestre fait suite à une série de flux de trésorerie négatifs pour les périodes de juillet à septembre entre 2009 et 2012.

    Durant la période de référence, les investissements réalisés par les opérateurs de l'industrie mondiale des télécommunications sont restés assez faibles, avec des dépenses majoritairement dédiées aux réseaux 4G et à la construction de réseaux haut-débit, ainsi qu'aux réseaux de transmission auxiliaires. Des progrès ont par ailleurs été enregistrés dans des secteurs en pleine évolution, tels que le Cloud et l'Internet des objets (IoT).

    Sur le marché chinois, ZTE s’est positionné pour tirer parti d’opportunités commerciales, en renforçant sa compétitivité et en collaborant étroitement avec les opérateurs. Ces opportunités sont notamment la construction d’un réseau TD-LTE à grande échelle, qui laisse envisager des opportunités d'investissement très intéressantes pour les fournisseurs de solutions, ou encore la poursuite du déploiement de l'initiative « Broadband China », qui apportera un soutien stratégique au développement national d'une infrastructure haut débit.

    Sur le plan international, ZTE a continué à nouer d’importants partenariats avec les grands opérateurs mondiaux, consolidant ainsi sa part de marché des infrastructures de réseaux de télécommunications. ZTE s’est également considérablement renforcé dans la fourniture  de solutions, services et équipements mobiles pour les entreprises et les organisations gouvernementales.

    Durant la prochaine période de référence, les investissements consacrés aux équipements de télécommunications concerneront essentiellement les systèmes sans fil et haut-débit, ainsi que les réseaux de transmission auxiliaires. ZTE continuera à soutenir le développement de produits innovants et les activités de fourniture de solutions en se concentrant sur les produits grand public, tout en cherchant à améliorer l'efficacité de sa R&D. La stratégie relative aux grands marchés et aux opérateurs grand public mondiaux sera consolidée, et ZTE continuera de se concentrer sur les marchés sur lesquels la société est solidement positionnée, tout en poursuivant vigoureusement son expansion sur les segments des solutions et services à destination des entreprises et des organisations gouvernementales.

    Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.